Skip to main content

Join the #Give150 movement and make 2017 Canada's most generous year yet! Learn more

Une Nouvelle Initiative Multiconfessionnelle dans une Conjoncture de Moins en Moins Favorable à la Liberté Religieuse au Canada

Le 1er novembre 2016

OTTAWA—Le Dr Andrew Bennett, associé du groupe Cardus et président du Cabinet des Canadiens, a rendu public les noms de quelque 40 personnes qui s'emploieront à affirmer le rôle central que la foi a joué dans l'histoire du Canada et qu'elle continue de jouer aujourd'hui.

" La pratique de la foi religieuse au Canada incite les Canadiens à poser de grands gestes ", a déclaré Bennett. " La foi est tout aussi bien publique que privée. Elle nous définit. Elle nous appelle à agir. Elle est vraie. Et elle est profondément canadienne. "

Shachi Kurl, un analyste de politiques publiques, et Balpreet Singh Boparai, conseiller juridique de la World Sikh Organization of Canada, seront les co-présidents du Cabinet, qui sera composé en outre de personnes bien connues comme Anita Bromberg, directrice exécutive de la Fondation canadienne des relations raciales, Colin Jackson, président du conseil d'administration du Rosebud Centre for the Arts de Calgary, Shimon Fogel, chef de la direction du Centre for Israel and Jewish Affairs, Imam Abdul Hai Patel, fondateur et ancien coordonnateur du Canadian Council of Imams, et son éminence le cardinal Thomas Collins, archevêque catholique de Toronto. On trouvera ici une liste complète des membres du Cabinet.

Le Cabinet des Canadiens est une initiative s'inscrivant dans le cadre de Foi dans le Canada 150 - un projet spécial de Cardus anticipant le 150e anniversaire de la Confédération en 2017. Les membres du Cabinet participeront à des activités, prendront la parole en public et écriront sur les apports de la foi à la vie publique au Canada. Ce faisant, ils expliqueront comment leur foi a enrichi leur vie et encadré leur engagement au sein de la collectivité. Bennett estime qu'il importe de faire place à des expressions publiques de la foi et de reconnaître ainsi la longue tradition de liberté religieuse au Canada, et ce, dans un contexte culturel où celle-ci est de plus en plus contestée.

Selon Bennett, " les cas de discrimination contre les gens de foi au Canada se multiplient ". " Nous devons nous exprimer avec confiance et défendre cette liberté fondamentale qui se heurte à une intolérance croissante à l'égard des croyances religieuses dans notre société. Il suffit de considérer le cas de l'Ontario où les médecins pourraient être obligés d'aller à l'encontre de leur conscience en collaborant à l'euthanasie, et ce, en violation de leurs croyances religieuses les plus profondes. Des problèmes semblables se posent dans le cas des hôpitaux catholiques qui sont invités à faire fi de leurs objections à l'euthanasie, ou dans celui de l'Université Trinity Western dont les diplômes décernés par la faculté de droit ne sont pas reconnus par certaines Sociétés du Barreau en raison du pacte communautaire de cette institution privée de confession évangélique. "

Le Cabinet des Canadiens souhaite commémorer le rôle historique de la foi dans notre pays, dans nos institutions et dans notre vie commune tout en réaffirmant cette foi aujourd'hui.

-30-

À propos de Cardus

Cardus est un centre d'études axé sur le renouvellement de l'architecture sociale nord-américaine. Il poursuit des recherches indépendantes et originales, diffuse plusieurs revues et organise périodiquement des activités avec des associés et des organismes intéressés partout au Canada et aux États-Unis. Pour en savoir davantage, prière de consulter le site www.cardus.ca et de suivre nos activités sur Twitter @cardusca.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES POUR LES MÉDIAS
Daniel Proussalidis
Cardus - Directeur des communications
613.241.4500 x.508
dproussalidis@cardus.ca

Proud to be supported by